Être égoïste c'est savoir se dire je t'aime

Être égoïste c'est savoir se dire je t'aime.

Comment être un égoïste constructif?

L’égoïsme est classé dans la catégorie des défauts. Il fait peur, il repousse. Il a donc toutes les connotations négatives qui nous font l’annuler souvent pour éviter qu’on nous juge d’égoïste voir d’égocentriste.

J’ai moi-même été longtemps à dénigrer ces personnes que je jugeais personnelles et sans état d’âme envers et pour l’autre. Je me refusais alors d’être égoïste et de faire des choix uniquement tournés vers mon intérêt personnel dans beaucoup de situations tant professionnelles que personnelles.

J’étais donc dans la tendance complètement inverse à savoir donner à ma vie une identité de sacrifice pour m’oublier intégralement.

Au fil de mon travail sur moi-même, j’ai vite compris que l’égoïsme a de réelles vertus et qu’il est un levier pour évoluer sur son parcours de vie.

Bien évidemment, si on s’en réfère à la définition stricto sensu de l’égoïsme qui désigne un attachement excessif porté à soi-même et à ses propres intérêts sans se préoccuper des autres voir au mépris des attentions des autres, ce mot a de quoi nous faire fuir et pâlir. Pourtant, l’égoïsme revêt des qualités essentielles pour nous permettre d’avancer et d’évoluer. Je parlerai dans cet article d’égoïsme constructif.

La suite via ce lien