Je suis enfin sincère

Je te laisse les restes pour continuer de m'aimer

J'ai eu envie de tout laisser en plan.

J'ai eu envie de revenir aussi en arrière.

Je me suis dit qu'il valait mieux ne pas céder à mon coeur et faire comme si.

Oui faire comme si et rester transparente. Jouer les faux semblant, mentir encore devant ces personnes.

Faire celle qui est heureuse, alors qu'au fond de moi rien n'allait.

J'ai cru que c'était la bonne place, ma place et puis en fait, en regardant cette place j'y ai vu un trou. 

Le trou béant de mon âme. Ce creux de mon être blessé et percé par tout ce que j'ai laissé venir, m'envahir et me manger petit à petit.

Je n'ai pas aimé ces restes et puis j'ai voulu les prendre pour les enlever mais ça ne marche comme ça, on ne se débarrasse pas de ses restes.

J'y ai laissé ma peau dans ce trou. J'y ai laissé tous ces restes dont je ne veux plus. Je les ai laissés s'enfouir tranquillement parce que ça ne m'appartient plus.

Alors j'ai dit oui au changement et j'ai dit non à l'arrêt de mon coeur.
Aujourd'hui, je me suis trouvée un peu plus. Je me sens plus sincère avec moi. Je me sens plus proche de qui je suis.

Pourtant quel bazar à l'intérieur, quelle cacophonie sans limite.

Et puis quand est ce que j'allais arrêter de m'auto saboter et d'attendre encore qu'on vienne m'aimer pour me guérir.
Et un jour, on regarde le plafond de sa chambre, les rideaux fermés et les larmes coulent.

On se dit que c'est le moment d'aller regarder ailleurs. Pas d'exotisme. Non l'ailleurs de son existence, celui que vous n'avez pas encore exploré, connu parce que vous ne saviez pas qu'être sincère, c'est laisser couler jusqu'au sentiment de la solitude et dans la prise de conscience de ses restes. Se retrouver seule et puis se dire que reste t'il finalement?

Juste moi et toi. C'est à ce moment de rupture avec soi qu'un amour peut arriver étrangement.

Toi qui arrives un jour et qui ouvres ta porte aussi.

Les blessures, nos peurs et puis le coeur a percé.

Le coeur s'est enfin trouvé.

Je suis enfin sincère avec moi, avec toi.

Et tant pis pour les restes que je n'ai pas réussis à réparer, et tant pis pour tout ce que je n'ai pas su tenir dans mes bras en haut de la montagne.

Je suis enfin sincère et la sincérité c'est une drôle de façon de se retrouver face au monde.

Face au monde et se dire que c'est tellement mieux de laisser ce qui n'est pas à nous, c'est tellement plus puissant de changer de regard sur la vie et de s'ouvrir à l'amour.

Se dire finalement que le plus important c'est soi et l'amour. S'aimer et aimer dans le plus profond dialogue de la sincérité.
Je suis enfin sincère et c'est suffisant pour moi de le croire et de continuer seule dans mon âme avec la chance d'avoir l'amour à mes côtés aussi.