Je voudrais juste un peu plus d'amour

 

 Je voudrais juste un peu plus d'amour

Je voudrais juste un peu plus d'amour. Ces soirs où tu es loin, ces jours où je n'arrive pas à voir le soleil.

Je voudrais juste un peu plus d'amour. Cette demande incessante de ma vie qui ne cesse de revenir encore et encore.

Mais en fait à quel moment sommes-nous justes dans notre amour avec soi et avec l'autre?

A quel moment pouvons-nous dire je t'aime véritablement? Sans rien attendre de plus.

Je ne sais pas où se trouverait le rien de l'amour, celui qui se lève et ne se couche jamais, celui qui vient vous frôler comme une brise et qui vous suffit seulement à vivre.

Je voudrais juste un peu plus d'amour pour être pleine de sentiments intenses et ressentir en moi ce flot inépuisable sans limite. Pourquoi?

Pour ne pas me perdre.

Pour ne pas me sentir seule.

Toutes ces fois où j'en ai manqué. Toutes ces fois où des bras ne m'ont pas rassurée.

Je voudrais juste un peu plus d'amour pour enfin me dire que l'amour est une simple énergie ou peut-être une vérité qui ne se compte pas, qui ne se calcule pas, qui ne se juge pas.

Combien de fois j'ai cru que l'amour était un seau à remplir, combien de fois j'ai cru qu'il était un va-et-vient avec l'autre.

Combien de fois je me suis réveillée un matin en me disant qu'il est temps de grandir un peu. Qu'il est l'heure de ne plus attendre le lendemain encore pour avoir de l'amour dans son coeur. Quand on se dit qu'il est toujours possible d'en avoir plus et que quelqu'un vous l'offrira simplement.

Je voudrais juste un peu plus d'amour pour ressentir ce trop plein qui me dira que j'en ai bien assez.

Je voudrais juste un peu plus d'amour pour arrêter de me mentir en disant aux autres que je les aime alors que je ne m'aime pas autant que je ne le parais.

Je voudrais juste un peu plus d'amour pour te prendre dans mes bras et te donner tout ce que je n'ai finalement pas besoin.

Un peu plus d'amour, un peu moins d'amour. Et puis se dire que l'amour est là au milieu, au coeur de nous-même, au coeur de notre âme.

Qu'il est là depuis toujours. Qu'il est celui qui me fait pleurer, qu'il est celui qui me fait rire, qu'il est celui qui me fait tomber, qu'il est celui qui me fait avancer.

Qu'il est celui qui est à moi, qui se crée des nids d'évidence, des creux de l'existence pour se voir enfin.

Je voudrais juste un peu plus d'amour pour m'aimer enfin et sentir ce vide qui me poussera vers la liberté de tomber, me relever et me laisser porter enfin sans réfléchir par mon propre amour.