La sensualité en pleine conscience

La sensualité en pleine conscience

La sensualité en pleine conscience chez l’homme et la femme. Du plaisir des corps au toucher de l’âme

Sentir l’eau couler sur nous.

Sentir notre respiration se mêler, se goûter.

Sentir la brume de nos baisers au rythme de l’eau qui se glisse dans nos bouches.

Sentir nos mains sur nos peaux brumées de notre désir.

Sentir notre sensualité s’exprimer, s’épanouir au contact de l’un et de l’autre.

Sentir ma sensualité accueillie.

Sentir ta sensualité au creux de notre rencontre corps à corps, cœur à cœur.

Mais aussi arriver à…

Sentir notre sensualité toucher nos âmes.

La sensualité c’est une rencontre en pleine conscience avec soi et son partenaire.

La sensualité c’est une rencontre entre le sensoriel et le plaisir qui appartient à chacun et qui se crée dans la Relation consciente et peut se vivre à deux.

La sensualité en pleine conscience chez l’homme et la femme est une porte qu’on ouvre pour soi et pour l’autre et qui va vous transformer dans votre Relation.

C’est une INTENTION d’amour, c’est une ATTENTION éveillée qui va vous métamorphoser ensemble. C’est une porte à ouvrir avec conscience et tellement de bien-être et de surprises.

Éveiller ses sens, éveiller les sens de son partenaire.

Respirer sa sensualité et respirer celle de l’autre.

Le chemin de la sensualité vers le désir ; le désir comme un grand bain qui met le corps au parfum, qui met le corps en éclat, qui met le corps en extase.

La sensualité féminine et masculine

Pendant longtemps, la sensualité a souvent été représentée par la femme. Encore aujourd’hui pour trouver une photo représentant la sensualité masculine, j’ai mis plus de temps à la trouver.

Pourtant la sensualité est bien accessible autant aux hommes et aux femmes puisque la sensualité est un monde de sensations. Et que chaque individu peut ressentir cela.

Et derrière cet univers se cache en effet la douceur, la sensibilité. Via la sensualité c’est tout un monde qui s’épanouit. Un monde où la dopamine, neurotransmetteur, associée à la sensation de plaisir va développer l’énergie motivante, l’euphorie voir l’extase en nous !

Cet espace à convier n’a pas forcément été développé chez certains hommes et certaines femmes pour plusieurs raisons (éducation, regard sur la sensualité féminine, masculine, une distinction parfois injuste et stéréotypée, manque d’amour, manque de câlins, de caresses, solitude, des blessures, des chagrins…).

De plus, cet espace s’avère encore plus complexe pour les hommes.

En effet, on entend encore dire qu’un homme sensuel relève d’une certain féminin en soi qu’il faudrait cacher… !

Le chemin est donc long dans les consciences collectives afin de considérer la sensualité non pas comme une entité propre aux femmes uniquement mais bien une entrée et un art de vivre propre à chaque personne et peu importe le sexe.

La sensualité c’est la perception de notre corps, du regard qu’on y porte et c’est intimement relié aux câlins, au toucher que chacun aura vécu durant son enfance.

Tout cet environnement familial, amical, amoureux permet de développer la sensibilité à notre corps, permet l’expression de soi et permet d’offrir à l’autre son langage corporel.

La sensualité masculine et féminine oserai-je dire n’a pas de différence.

Elle n’est pas forcément en lien avec le côté sexy, dénudé, extraverti. Mais c’est une acuité à ouvrir son cœur aux élans de son corps et surtout comment on décide de l’offrir au regard de l’autre, aux yeux de monde ; La place que nous souhaitons faire à notre part sensuelle et comment nous souhaitons l’exprimer, mais aussi être capable d’être dans le ressenti nouveau de la sensualité qui dépasserait le commun visible.

Pour cela, différentes façons permettent à la sensualité d’exister. Mais là encore ce n’est qu’une infime partie de ce que chacun pourra explorer et comprendre de sa propre sensualité.

Les portes universelles de la sensualité

  • Le langage du corps. La sensualité se joue dans le mouvement du corps. Cette communication non-verbale est essentielle. La posture que nous dégageons renvoie inévitablement notre identité sensuelle. Les deux sont intimement reliées.
  • La voix. Dans la sensualité il y aussi la voix. Sans parler un langage particulier qu’on pourrait définir de sensuel, c’est surtout le timbre de la voix, le souffle de la voix qui va faire vibrer les sens !
  • La confiance. L’homme et la femme sont bien dans leur peau. S’aimer, et aimer l’autre. Une réciprocité importante pour être sur le chemin de la confiance.

La sensualité en pleine conscience n’est pas une histoire d’ego. C’est une connivence avec sa confiance en soi et celle envers les autres. Une histoire d’écoute, d’accueil, de va et vient. C’est s’autoriser à être sensuel en développant son identité et en se dévoilant.

Quelqu’un sur la voie de la confiance entrera en contact avec sa sensualité et celle de l’autre.

L’homme sauvage et la femme sauvage

Qu’est-ce que c’est ? La sensualité sauvage convoque le naturel, la connexion aux éléments, à l’environnement qui éveillera tous les sens. (silence, musique, odeur, goût, ambiance…)

Être dans la réception, l’accueil et la transmission des sensations corporelles.

Cet état sauvage révèle la sensualité sauvage chez l’homme et la femme. C’est le toucher de l’existence. Le charme de notre être, le charme de notre univers du toucher. Comment je me dévoile face à mon toucher (doux, effleurement…).

Derrière ces caractéristiques se cache un art divinement féminin et masculin qui pourra exister en chacun de nous.

Une sensualité qui ose alors la relation de la volupté, la relation présente; la Relation en pleine conscience qui existe dans une justesse.

La sensualité de cette relation relie son intimité personnelle avec celle de l’autre.

Comment développer cette sensualité ? Comment faire d’elle une façon de vivre son corps plus librement ? Comment inviter la sensualité en pleine conscience pour soi et avec son partenaire ?

La sensualité au cœur de la chair

La sensualité est une délectation sensorielle qui ne peut exister sans inviter l’ensemble de nos ressentis du corps.

La sensualité est en effet une conscience de son corps et des sensations provoquées dans un environnement.

Cela ramène inévitablement cet ébat sensuel à notre corps. Le corps comme expression de notre essence sensorielle, de notre essence d’être. Le corps comme réceptacle aux sensations.

La sensualité est au cœur de la chair. Sentir, goûter, écouter, toucher, entendre, éprouver, admirer, respirer, mettre nos sens dans toutes les directions possibles pour qu’ils nous bousculent, nous enivrent, nous transportent et nous transforment.

Notre corps au cœur de la chair en abandon, en lâcher-prise. La sensualité est un tableau qui montre un langage corporel étonnant : sourire, regard, mouvement, ondulation, rythme, énergie, toucher…

Autant d’expressions sensorielles qui sont propres à chacun.

En effet la sensualité au cœur de la chair, à fleur de peau, à coup de frissons est une porte grande ouverte à l’intimité de chacun, à l’intimité désirante que celle –ci saura réveiller.

Il y a des sensualités plus expressives que d’autres, plus provocantes, d’autres plus suggestives, plus timides.

Le plus important est de s’abandonner, de se faire confiance, de laisser son corps et sa voie s’exprimer et inviter l’inattendu de la sensualité. Celle qui se niche dans son côté sauvage, celle qui vient en connexion avec les éléments, celle qui se fond dans le silence, celle qui se fond dans l’art du toucher.

La sensualité : une confiance dans le frémissement des corps.

Laisser sa sensualité s’exprimer c’est laisser entrer la vie.

Sentir la caresse sensuelle, délicate qui va faire vibrer les moindres centimètres de la peau, celle qui va faire onduler mon énergie du bassin pour aller danser dans l’amour.

Sentir l’effleurement de ton baiser sensuel jusqu’à écouter le battement de mon corps et me donner envie, le plaisir, le désir d’aller dans ma sensualité féminine et toi dans ton énergie masculine et nous deux rencontrer ces deux énergies qui nous habitent.

Sentir la chaleur sensuelle de nos corps couvrir les draps, envelopper les fenêtres de l’eau du désir, enrober l’espace de notre parfum.

Laisser la vie des sens nous envahir, sentir qu’elle vient de notre profondeur, de notre intériorité.

Notre intériorité est belle. Elle se sent et se fait voir au contact de l’autre. Elle ne demande qu’à s’exprimer en confiance avec le partenaire.

Deux corps qui s’éveillent et qui dansent au rythme de leur sensualité. Deux corps qui se touchent dans un chuchotement d’éveil des sens. Une sensualité qui se fait confiante dans le frémissement des corps.

Il n’y a pas besoin de faire le grand jeu de la séduction.

Ton baiser allant de l’épaule droite à l’épaule gauche, en passant par les lèvres ou tout simplement quelques doigts qui t’abordent doucement yeux dans les yeux ou qui passent dans un léger effleurement sur la bouche.

La bouche que j’embrasse.

La bouche que tu embrasses.

Nos bouches, alors messagères sensuelles sont en exploration, en sensation de bien-être et elles vont envoyer des lettres de plaisir, des lettres qui vont amener jusqu’à l’extase.

S’abandonner à l’autre dans un corps léger vibrant.

Se toucher les lèvres, se toucher les épaules, se toucher le dos, se toucher le bas des reins, se toucher l’entre-cuisse, se toucher, se découvrir comme la première fois peut-être ou la seconde fois ou la dernière fois. Entrer dans l’espace du massage ou de la rencontre corporelle, peu importe finalement car le monde du toucher est infini.

Et il n’est pas qu’une histoire de caresses tactiles.

Dans la sensualité il y a cette connexion au vivant, à ce lien de l’homme et de la femme, à cette reliance au tout.

Le TOUCHER est primordial pour sa conscience. Il nourrit notre espace corporel. Un enfant qui n’est jamais touché ne peut construire sa propre conscience de lui-même.

Le toucher révèle notre incarnation en quelque sorte. Le toucher en éveillant le corps donne l’information à la conscience qu’il existe tout simplement.

En étant touché, nous existons. Nous prenons conscience de notre présence, de notre identité. Nous réveillons grâce à celui-ci tout un monde, tout notre monde de sensations, d’émotions, de sentiments et de pensées.

Partager cet espace du toucher, comprendre que toucher c’est entrer dans la vie.

Et c’est là que se joue l’enjeu du début de la sensualité en pleine conscience.

La sensualité en pleine conscience

La pleine conscience c’est entrer dans la RELATION à soi et à l’autre. C’est tisser une relation existante qui va dépasser le simple face-à-face. Il y a un entre-deux qui va se réaliser dans cette sensualité pleine conscience, pleine confiance.

La sensualité en confiance d’être nu face à l’autre.

Autant de sens éveillés qui se feront un plaisir de se rencontrer.

La confiance dans le chuchotement des corps c’est cette intime rencontre entre mon monde intime, celui qui se niche au fond de moi et le monde extérieur et ce que j’ose montrer, dévoiler.

Alors oui la sensualité c’est une confiance en soi et une confiance aussi en l’autre.

Et lorsque celle-ci se fait presque dans le silence, juste dans le ressenti de l’âme et du toucher alors on peut parler de sensualité consciente. Et c’est là qu’un nouvel espace se crée, un entre-deux.

Le toucher sensuel à la fois palpable par les mouvements mais aussi le toucher du cœur, l’amour dans notre âme envoient des informations à la conscience. Le corps devient alors le lieu de cet échange entre moi et le monde, entre le visible et l’invisible.

C’est le monde des sensations, c’est le monde qui permet de faire le lien entre moi et le tout.

Et là nous allons plus loin que le toucher tactile en effet. Qu’est-ce qui fait qu’à un moment la sensualité de chacun s’unit ? Qu’elle devient UNE grâce à cet entre- deux qui se crée dans le toucher ?

Être dans un environnement propice à l’éveil des sens, Être à soi et à l’autre favorable à l’expression de la sensualité est un voyage hors du temps.

C’est une connexion ouverte à la conscience, à l’ouverture du cœur.

Ce bain d’eau et de fleurs qui caressent délicatement ma peau, c’est tout d’abord il est vrai un voyage sensoriel délicieux, onctueux en contact avec l’eau, les fleurs, mes mains, tes mains mais c’est aussi le voyage invisible entre deux personnes qui s’offriront la sensualité à fleur de peau. C’est un peu le voyage qui ouvre la porte du toucher émotionnel, du toucher dans l’âme. Le toucher vibratoire de l’existence. C’est ce que je nommerai le toucher intime, le toucher intérieur, le toucher du cœur.

C’est notre intérieur secret qui ose arriver à toi.

C’est mon espace touché qui résonne dans le non palpable et qui va à ton tour te toucher au fond de ton âme.

Le «touché d’âme » Être touché…dans son émotion d’être, dans son émotion d’âme.

Avez-vous déjà ressenti ce « touché d’âme » non palpable qui va vous frapper en plein cœur et va vous offrir une émotion tellement forte, vous donner du plaisir tellement puissant jusqu’à l’extase?

Quel est donc ce chemin inattendu, invisible ?

Lorsque nous prenons conscience de nos sens, de nos mouvements, des espaces intimes touchés physiquement et touchés dans le cœur et l’âme, que nous entendons l’accueil de l’autre alors nous sommes en dialogue avec le monde intérieur et extérieur de notre sensualité, alors nous pouvons pleinement accueillir nos sensations, nos élans, nos ébats, nos rêves, nos pouvoirs, nos mouvements, nos intimités, nos amours.

Nous sommes dans la création du « touché d’âme ».

Chaque corps qui accueille en conscience cette sensualité est dans le mouvement de la vie.

Un mouvement de la vie qui ne cherche qu’à s’épanouir avec le partenaire. Chaque petit coin de peau est alors une invitation à la caresse physique, au mot sensuel, délicat, mais aussi à la caresse du cœur de l’âme. C’est une ouverture du corps, de son espace et de sa propre respiration. C’est une ouverture de son âme. C’est le chemin de la vie.

Une conscience en fleurs qui se goûte avec envie.

La sensualité telle une fleur en mouvement au gré de ces différents contacts sensoriels avec l’univers que je vais laisser venir, une fleur en mouvement, en métamorphose, en devenir.

La sensualité n’est pas une décision, c’est un accueil relié à sa nature, son lâcher-prise, sa place dans l’univers tout simplement.

Une fleur dans l’univers, une fleur qui accueille le « touché d’âme »

La sensualité émotionnelle, la sensualité universelle, la sensualité consciente, la sensualité d’ailleurs… Celle que je vais recevoir et inviter dans mon monde intérieur et t’offrir dans l’amour.

Elle s’offre au regard du partenaire, elle s’offre librement et sans tabou.

Oui la sensualité c’est une ode aux sens et tout ce qui pourra éveiller ces sensations, c’est une symphonie des cœurs « touchés d’âme »

Et quoi de plus beau que de chanter sa sensualité en pleine conscience avec son partenaire dans un ailleurs qu’on ne connaît pas encore.

Je vous autorise à republier cet article en échange d'un lien vers cette page. Le droit d’auteur protège toutes mes œuvres littéraires sur mon site officiel.