L'amour c'est une question de vie.

Vers mon chemin

Il m'est arrivée tant de fois de ne pas savoir quelle direction prendre, de douter de moi, de me dire que si je fais telle ou telle chose, on dira quoi de moi.

Toujours se regarder devant, derrière, sur les côtés avec les yeux des autres.
La peur de ne plus être aimée, la peur d'être seule, la peur finalement de moi-même.
Aujourd'hui, je marche sur mon chemin que je n'ai finalement pas quitté.

Dans mon livre " Les 7 rêves de l'amour", je raconte l'histoire de la fleur de lune, cette fleur qui vit entre ombre et lumière.

Bien sûr que nous sommes tous des femmes et des hommes d'ombres et de lumières. Comment ne pas voir ce qui nous emmène au plus profond de nous et nous surprend, comment ne pas sentir ce qui est extérieur et qui brille dans l'éclat?
J'avoue que ce chemin me fait boiter parfois, j'avoue que parfois j'en ai même assez de ne pas savoir quoi faire.
Et puis il y a une fois, certainement la fois de trop où l'âme dit stop. Très souvent, ce sont des personnes qui m'ont épuisée de trop d'amour, ou de peu d'amour.
Je ne sais pas si c'est le dosage ou si c'est juste que l'amour n'était pas encore sur ma corde sensible.
Je suis devenue maman à 30 ans et mes deux accouchements ont été différents l'un et l'autre. J'ai été à chaque fois accompagnée par les deux papas avec beaucoup d'amour. Mais ce n'est pas ça qui m'a fait mettre au monde.
J'ai accouché ma propre féminité, ma nudité de l'âme, ma vie, nos vies et c'est des années après que je me suis rendue compte que seul mon amour pour moi a réussi à donner la vie. L'élan de transmettre, l'élan de vivre, l'élan d'aimer.

Donner la vie pour se dire à soi que l'amour c'est une question de vie.

A présent, je suis à un tournant de l'amour.
Réaliser, ou accepter que l'amour oui c'est une question de vie et ce n'est certainement pas une question de survie.
Alors, je vais prendre ce chemin. Je décide de m'unir à ma vie. Je décide d'aller complètement sur mon chemin d'amour quitte à y laisser des traînes, des cailloux, des fleurs ou des sentiments, des personnes mais j'y vais.

L'amour c'est une question de vie et c'est très bien de pouvoir y dire OUI.