Vivre l'absence d'un être cher

Vivre l'absence d'un être cher.

Un deuil, une séparation physique de quelques semaines sont des absences douloureuses qui vont creuser votre ventre émotionnel et vous feront ouvrir les yeux sur la vie, sur le sens de l’amour. L’absence d’un être cher nous fait mesurer l’importance de sa présence. C’est souvent dans les moments de séparation qu’on se rend compte de tout l’amour que l’on porte à la personne qui nous quitte.

Nous avons tous dit après le départ d’un être aimé qu’on aime, combien c’était bien d’être ensemble, combien cette relation est essentielle dans sa vie, combien nous avons envie de la retrouver. Derrière l’absence, il y a une réelle prise de conscience sur la place de la personne dans votre vie. Cette prise de conscience n’est pas toujours facile à gérer et à accueillir en soi car lorsqu’elle part c’est le vide et la solitude. On ne s’habitue pas à être séparé d’une personne qu’on aime. Cependant, on essaie et on finit quand même par trouver un sens à cette absence.

Que se passe-t’il donc en nous pour que nous peinions à dépasser cet obstacle ?

Comment arrivons-nous malgré tout à faire de cette absence une présence dans son cœur et à continuer malgré tout à vivre?

Le paradoxe émotionnel

Nous avons tous éprouvé l’absence de quelqu’un. Nous avons tous ressenti une profonde tristesse et montré une réaction à cette situation qui différera d’une personne à l’autre.

Alors que ces départs soient ceux d’une séparation éphémère de quelques jours, semaines ou mois, ou que cette séparation soit durable à cause d’un décès, le premier état de notre cœur est la souffrance. Ce chagrin d’amour nous bouleverse et nous aurons parfois bien du mal à surmonter cette absence. Quand un être cher vous quitte, quelque chose en vous devient aride et provoque une spirale de doutes et de peurs. Vous perdez confiance en vous. Vous vous sentez seul.

Lorsqu’un être d’amour n’est plus là à vos côtés, la première chose qui se passera en vous ce sera la quête aux souvenirs partagés. Vous cherchez dans tout votre quotidien, vos habitudes, vous cherchez à vous reconnecter avec la personne. On prend alors conscience que la présence de l’être cher est importante. Vous êtes en train de vivre un paradoxe émotionnel.

A la fois, vous n’acceptez pas cette situation, vous en voulez à tous les paramètres extérieurs qui ont poussé à votre séparation et à la fois vous raisonnez et vous finissez par trouver vos propres ressources qui vous aideront dans cette épreuve. Cela fait partie du pouvoir de chaque personne que nous soyons adulte comme enfant.

La douleur éprouvée en vous vient rencontrer une forme de sagesse qui vous aidera à surmonter cette épreuve. Vous chercherez quoiqu’il en coûte à réduire votre douleur sans pour autant oublier la personne aimée. C’est une stratégie de survie qui a une explication purement scientifique.

Comment s’explique ce paradoxe émotionnel ?

Mon texte en entier publié sur le site Les Mots Positifs