Guérir la solitude du coeur par l’écriture thérapeutique

Le coeur n’aime pas la solitude. Il n’est pas un solitaire sur toute la vie. Le coeur est un être pluriel qui se nourrit de tant d’amours en lui. Le coeur est un espace unique et intime mais qui ne peut vivre seul sans amour partagé et donné. La solitude c’est laisser le coeur dans son froid, dans son manque, dans son oubli. Un coeur est fait pour aimer et être aimé.

A force de se retenir d’aimer, on peut en perdre la capacité. C’est peut-être ce qu’il y a de pire dans la vie: ne plus savoir tomber amoureux. Frédéric Beigbeder.

La solitude rend aride le coeur

La rupture, le deuil, le divorce sont autant d’épreuves dans la vie qui peuvent faire souffrir notre coeur. Ce sentiment de solitude généré par ces différents aléas de la vie peuvent en effet rendre aride le coeur et développer même des maladies cardio-vasculaires. La santé physique et mentale est en étroite corrélation avec celui-ci. Un coeur seul ne trouve pas le rythme conjugué de la vie. Il est sans mouvement palpitant. La solitude rend aride le coeur. Elle peut faire accroître notre anxiété et notre peur de l’autre.

La solitude peut être bénéfique pour un retour à soi quand nous ressentons ce besoin mais le coeur vit dans le pouvoir relationnel. S’il n’y a pas de connexion aux autres, nous perdons le sens de l’amour profond. Nous ne nourrissons pas à la fois notre amour personnel et notre amour pour l’autre.

La solitude peut donc rendre malade un coeur et éteindre notre résilience.

Le coeur a besoin des autres

Se tourner vers les autres est don un bon moyen pour enrichir notre coeur de douces vibrations nécessaires à son bon fonctionnement. Avoir une vie affective riche, partagée rend la vie amoureuse plus intense et positive pour sa santé.

En effet, plus vous serez dans le partage dans vos différentes relations, plus vous développerez un bien-être, plus vous trouverez un sens dans l’altérité. La connexion relationnelle à la vie est un concept que je décris dans mon livre “Les 7 rêves de l’amour, un voyage en pleine confiance du coeur.”

Le coeur a cette capacité de guérison essentielle. Si votre coeur s’éteint, ne ressent plus rien, vous ne pourrez guérir des difficultés de la vie. En effet, le coeur est en lien avec notre résilience. Si vous n’êtes plus relié à votre coeur et son pouvoir, vous ne pouvez pas trouver le chemin de votre résilience qui vous aidera à surmonter les épreuves, les traumas. La résilience fait partie de votre capital confiance qui vous guidera sur le chemin de la vie et de l’amour.

Le coeur de l’amour

Le coeur de l’amour est l’allié de notre propre confiance. Si vous n’avez plus confiance en vous-même ou aux autres c’est que quelque part, il y a eu une déconnexion émotionnelle avec votre intériorité et une rupture inévitable avec les autres. La vie peut nous emmener sur ce chemin sec où nous nous enfermons nous-même dans une solitude. Cependant, si nous voulons rester au coeur de la vie, il faut se reconnecter à cette confiance, à ce pouvoir émotionnel que nous possédons tous et que nous pouvons offrir aux autres.

Trouver ou retrouver sa confiance, c’est offrir à sa personne tout son pouvoir, toute son immensité émotionnelle au monde. ( extrait de mon livre ” Les 7 rêves de l’amour, un voyage en pleine confiance du coeur. “

Il est donc primordial de retrouver notre coeur de l’amour ou encore ce que j’appelle son rêve de l’amour. Refuser d’aimer parce qu’on a souffert avant, refuser d’aller vers l’amour de l’autre parce qu’on craint une dépendance, c’est déjà empêcher le coeur de battre à la vie, à l’amour.

Nous avons besoin des relations pour exister et comprendre qui nous sommes aussi. La sororité, les cercles de partages, de mots, de rencontres sont autant d’espaces permettant de s’écouter en bienveillance. Ils sont des moyens certains au développement de notre amour pour pouvoir retisser des liens d’amour avec quelqu’un.

Refaire confiance en nous-même et en l’autre.

Le rêve de l’amour n’est pas dans l’image qu’on se fait de l’amour. Le rêve de l’amour est au creux du ventre, au creux du dialogue entre les peurs, les blessures et les liens essentiels pour s’élever et s’accomplir dans notre vie, pour s’aimer et aimer les autres.( extrait de mon livre ” Les 7 rêves de l’amour, un voyage en pleine confiance du coeur. “

Le coeur n’aime pas la solitude mais il a besoin de se retrouver intimement.

Lorsqu’on a tellement été déçus par les autres, on se dit à quoi bon réessayer. Et on choisit la solution la plus évidente: le repli sur soi, la protection avec son propre bouclier. Personne ne vous atteindra. Et vous coupez le fil de votre sensibilité aux autres. Pour éviter de se retrouver dans cette stratégie de survie, je vous conseille d’aller au coeur de vous-même en retrouvant une vérité amoureuse avant d’aller vers l’unique solution qu’est la solitude.

J’ai pratiqué beaucoup d’activités pour avoir une reconnexion profonde à qui je suis. La méditation, la lecture, les marches et bien évidemment l’écriture. L’écriture est un vecteur entre votre âme, votre conscience et votre retrouvaille avec votre amour propre. Elle vous apporte une prise de hauteur sur ce que vous ressentez. Elle est un réceptacle premier mais il ne faut pas rester dans ses propres émois uniquement.

Quand j’ai senti que je tournais en quelque sorte en rond après cette première étape de l’écriture, je me suis faite aussi accompagner pour retrouver mon amour personnel.

L’écriture thérapeutique accompagnée est merveilleuse car elle ne vient pas vous torturer. Elle est un guide dans vos retrouvailles intimes avec l’amour. Offrez-vous ce cadeau d’amour simplement!