Pourquoi ai-je besoin d’écrire?

Avoir ce besoin irrépressible d’écrire, ressentir cet appel de l’écriture au fond de soi, c’est pour ne jamais oublier qui j’ai été, qui je suis et qui je serai.

Le besoin de vivre grâce à l’écriture

L’écriture m’a sauvée, m’a fait renaître et me fait découvrir l’étrangère que je demeure sur ce chemin parce que je ne veux pas tout savoir de moi tout de suite, je veux vivre en ne sachant pas tout.

Je crois que dans la vie il faut avoir un besoin d’existence, ce besoin qui vous tiendra en vie coûte que coûte au plus profond de votre ombre et dans le plus bel éclat de lumière sans tout mesurer, contrôler.

Il faut alors savoir se chuchoter des mots d’amour rien qu’à soi dans cette respiration intérieure et extérieure.

J’ai ce besoin irrépressible qui me lève la nuit, qui me réveille en sueur quand mon âme n’en peut plus d’entendre le silence de mes maux. Quand les cauchemars et les rêves deviennent un fil sur lequel je tiens tant bien que mal.

Ce sont ces moments intimes d’écriture qui répondent à mon besoin

C’est à ce moment-là que j’écris. C’est à cet instant de grâce que mon besoin d’écriture me crée le plus beau creuset au coeur battant.

C’est dans cet entre-deux de mon écriture, que je me regarde dans mes mots, que je vous regarde vivre dans mes histoires.

Que je perçois l’univers de l’écriture intime.

Avoir le besoin d’écrire la vie

Je n’écris pas d’histoire facile, je n’écris pas de romans marrants, je n’écris pas des apparences, mais je dévoile, je dis, je crée. Combien de fois je me suis pas aimée, combien de fois je n’ai pas osé vivre, combien de fois je me suis tue. L’écriture m’a permise d’aller vers tout ce que je ne pouvais pas, tout ce que je ne savais pas. Avoir le besoin d’écrire c’est un sentiment merveilleux quand on en comprend son essence véritable. C’est écrire la vie en mettant du sens dans son coeur et dans ses relations.

C’est dans ces récits de la vie que je réponds à mon besoin essentiel. Celui d’écrire parce que chaque histoire est unique et qu’elle nous ressemble dans cette reliance de la vie.

Ecrire nous fait rêver des horizons et nous relie à notre âme oubliée.

Partir avec son crayon au fond de la nuit, taper sur son clavier quand le silence se fait rage au crépuscule, tout cela ouvre la porte d’une autre dimension avec soi-même.

J’ai longtemps cru que l’écriture s’apprenait, se récitait.

Puis j’ai ressenti au fond de moi qu’écrire c’était une parole. Ce sont des mots dits, chuchotés que j’ai entendus du fond de mon âme. C’est alors que j’ai compris que l’écriture n’est pas un alignement de lettres, de phrases mais bel et bien un entremêlement de son âme oubliée qui cherche un chemin pour me parler.

Si vous voulez écrire votre histoire ou découvrir votre plume d’âme, je propose des ateliers d’écriture originaux et personnalisés.

Mes ateliers d’écriture.