Se retrouver

Texte écrit en écriture automatique en 30 minutes.

Se retrouver

Se retrouver. Ou encore retrouver son chemin quand on s’est perdu. Arriver à reposer nos mains l’une contre l’autre et comprendre qu’elles étaient là pour se toucher à nouveau et se parler dans leur secret d’âme.

Se retrouver après avoir cru, après avoir entendu, après avoir fui, après avoir avancé. Tant d’expériences et à un moment ne plus savoir, sentir qu’il faut trouver oui trouver ce qui ne me fait pas être à côté de mon âme mais plutôt être au plus près d’elle pour me battre.

Se retrouver au plus profond de soi comme cette intime retrouvaille inconnue encore ou peut-être déjà connue dans une vie précédente.

Mais en tout cas se retrouver pour mieux s’aimer.

Se retrouver et prendre la plume de nos maux intérieurs pour en écrire d’autres avec plus de poésie et d’amour. L’écriture thérapeutique comme un bienfait libérateur, comme une première fois.

Car les maux ne s’inventent pas. Alors entre quelques rencontres, il arrive qu’on se retrouve aussi avec nos blessures. Il arrive qu’on se cherche de temps en temps et puis au détour d’un chemin cabossé, on retombe sur cette souffrance qu’on croyait perdue et on la regarde à nouveau et on la prend.

Se retrouver dans le mal de peau, dans le trouble de cette sensation de ne plus vouloir te regarder en face et puis finalement accepter de se retrouver à cet endroit du mal au cœur.

Ce syndrome de la retrouvaille de nous-même où il faut tout accueillir, tout ouvrir comme des valises car avant on n’a pas osé aller plus loin. On s’est dit que certaines valises n’avaient pas besoin d’être ouvertes. On les met sous le lit ou en haut d’un placard et on finit par oublier.

Mais un matin, on voit la poussière et il est temps de ressortir cette valise.

Alors on se retrouve dans la poussière et les souvenirs.

Se retrouver avec ces grandes valises du passé et finir par s’allonger parce que ça fait beaucoup d’un seul coup. Prendre une inspiration et se forcer encore.

Et quand on se retrouve là avec ce trop plein, on s’allonge, on en finit avec soi et on se laisse aller.

Se retrouver dans la plume sauvage qu’on laisse vagabonder, voler au-dessus de nous.

Puis on la laisse venir comme une caresse, une caresse sur notre peau finalement douce.

Se retrouver avec nous-même, avec notre amour propre, notre estime de soi.

Se retrouver et se dire qu’il était temps de vraiment savoir où on en était avec soi.

Se retrouver soi-même avec amour

Se retrouver ensemble.

Comment se retrouver soi-même ?

-En se connaissant soi-même.

-En laissant parler son âme, son cœur, son corps.

-En existant pleinement, en prenant sa place.

-En ayant de l’audace, en osant être qui je suis.

-En s’aimant et en aimant l’autre.

A lire sur Les Mots Positifs: Combien de fois je ne me suis pas aimée.

Se retrouver avec soi c’est aussi se trouver avec l’autre dans la relation, dans l’amour avec l’autre. En le regardant, en le caressant, en lui donnant de l’amour et en le recevant dans cette réciprocité des retrouvailles.

Se retrouver dans la créativité en laissant parler son âme, sa profondeur, son talent.

La créativité n’est rien dans la solitude et dans l’oubli. Les traumas ouvrent des portes aux écorchés de l’âme qui ont tout à dire. Mais c’est bel et bien dans notre profondeur que notre véritable talent existe.

C’est à la fois dans l’ombre et la lumière que la retrouvaille se crée son chemin.

Serait-ce alors la clé de la réussite dans sa vie ?

Se retrouver dans ce sommeil de l’âme, dans cette caresse que je ne saurai décrire tant elle se voile d’amour et de mystère.

Se retrouver personnellement dans cette solitude intérieure comme un chemin vers soi-même, laissant voguer nos mains dans le sommeil de la vie, dans cet entre-deux de la survie.

Alors que je dors, je continue d’être vivante malgré les apparences.

L’amour est une apparence qui nous guide dans le retour à soi. Se recentrer, se reconcentrer c’est être pleinement présent à ses retrouvailles intimes et confidentielles.

Définitivement se choisir pour se retrouver vraiment.

Mais c’est aussi trouver ce qui nous empêche d’être nous-même, ce qui nous assaille tant et nous amène dans l’abysse de notre véritable ressource.

Se retrouver c’est accepter de se reconstruire émotionnellement.

On ne se retrouve pas dans la mémoire de ce qui nous a emprisonné, on apprend à se reconstruire dans nos ressources talentueuses, dans nos forces créatives pour transcender ce que nous avions perdu de nous-même ou ce que nous n’avions pas pris conscience.

Quand on croit avoir tout perdu, alors on se retrouve.

On se connaît mieux dans la tristesse et on se découvre dans la joie.

Apprenons à se retrouver.