Aimer quelqu’un de tout son être, de toute son âme

Article écrit pour Virginie Garnier sexologue

Ce qui nous relie toi et moi dans ce chemin de l’amour. Ce qui nous fait vibrer l’un et l’autre dans le verbe aimer. Aimer quelqu’un de tout son être, c’est lui donner certainement tout ce qu’il y a de plus véritable au fond de notre cœur mais c’est aussi apprendre à accueillir l’amour de l’autre dans toute sa vulnérabilité.

L’amour est un mystère. Aimer c’est ressentir un fort sentiment d’attirance dont vous seul avez la vérité, dont vous seul êtes capable de vivre ce mouvement.

De « La nuit des temps » de Barjavel, tant d’écrits ont pu retracer l’amour passionné, l’amour qui dépasse tout. L’amour comme une destinée qui crée le mythe d’un sentiment qui s’inscrit en nous à jamais.

Aimer quelqu’un de tout son être

Aimer quelqu’un de tout son être et faire partie d’un destin qu’on ne contrôle plus et qu’on souhaiterait éternel quand on se retrouve dans les bras de l’être tant aimé et désiré.

L’amour véritable

Aimer quelqu’un de tout son être pourrait aller vers cet horizon que nous regardons l’un et l’autre sans aucune crainte et dans ce désir effréné de suivre l’amour comme un fil d’or qui nous réunirait pour toujours.

Mais l’amour dans tout son être c’est tellement fort, c’est tellement incroyable et mystérieux. Comment peut-on ressentir tant d’amour pour quelqu’un ?

Avoir envie d’être l’unique version de soi-même avec cette personne et c’est tout. C’est offrir dans les bras de cet amour tant de soi sans l’avoir imaginé avant, sans avoir cru que c’était possible d’être entier avec quelqu’un.

L’amour véritable comme cet accomplissement de soi dans sa globalité, dans sa version du verbe aimer où chaque mot, chaque geste, chaque souffle, chaque acte ou promesse d’amour deviennent des clés pour ouvrir tous ces verrous que nous avons cherché dans notre solitude à fermer.

L’amour véritable c’est la prison qui s’écroule, c’est dire oui à ce qu’on est vraiment.

L’authenticité de son âme face à l’autre sans rien d’autre.

Accepter dans l’amour véritable que les verbes se conjuguent avec les doutes des temps et des personnes mais surtout avec cette idée qu’aimer n’est pas une vérité qu’on connait.

L’amour véritable contient tous nos tiroirs qu’on a poussés rapidement parce qu’on avait peur d’aimer, parce qu’on avait peur de dire des choses qui nous ont blessés et emprisonnés.

Aimer est une sensibilité personnelle

Tout commence quand on tombe amoureux et que les premiers frissons sont les témoins d’une rencontre qui va résonner pour la suite. Cet écho au loin, cette sensation que nous sommes destinés l’un et l’autre pour s’aimer, laissent apercevoir la vérité de chacun. Aimer c’est une sensibilité personnelle qui nous appartient. Lorsque nous aimons quelqu’un de tout notre être, nous croisons intimement nos deux mondes sensibles. Nous les faisons communiquer dans la douceur, la compréhension, la complicité, la consolation, la guérison et tant d’autres communications essentielles pour que l’amour existe dans toute son authenticité.

Aimer est une sensibilité à la fois individuelle et commune.

En effet, dans l’essence et l’acte d’amour, les deux partenaires sont dans leur entièreté quand ils parlent d’amour, quand ils chuchotent leur désir, leur attirance, leur profondeur.

Si les deux partenaires sont dans cette sensibilité de partage et d’accueil alors les cœurs se trouvent et commence un chemin semé de surprises et de bonheurs à deux.

L’écueil d’une relation d’amour, c’est croire que chacun a son monde et que personne ne peut le comprendre.

Aimer quelqu’un de tout son être c’est offrir sa vulnérabilité et prendre soin de celle de son partenaire. C’est une communication constante qui doit s’apprendre et se nourrir réciproquement. C’est s’ouvrir à l’autre en prenant ce risque de se dévoiler complètement.

Accepter les défauts, les étrangetés, les miroirs brisés, les blessures de l’autre et apprendre à les aimer même si cela semble insupportable au départ ou inconcevable pour vous.

Chercher ensemble les routes qui mènent à la compréhension de l’homme et de la femme.

L’amour doit trouver sa place quand on est deux. Aimer quelqu’un de tout son être, de toute son âme en offrant au monde une autre version de l’amour que celle tant enseignée.

Aimer quelqu’un de tout son être c’est évoluer ensemble

Une relation amoureuse ne se définit pas. Elle démarrera d’une façon mais ne sera jamais dans une identité immobile. Ce risque glacial de rester au même endroit peut mener à la rupture amoureuse.

Aimer quelqu’un de tout son être c’est évoluer ensemble en laissant la place à chacun pour grandir et faire son chemin individuellement. Être côte à côte et franchir les obstacles de la vie à deux, c’est une aide précieuse sans aucun doute.

Mais avancer en se tenant la main et en la lâchant aussi parfois pour continuer notre évolution, notre transformation, c’est une nécessité en amour dans un couple.

Rester dans son être, dans sa pleine puissance sans se sentir prisonnier et accroché à l’autre.

L’amour peut donc être à la fois fusionnel et fissionnel afin de garantir la liberté et le mouvement constant dans la relation amoureuse.

Aimer quelqu’un de tout son être, c’est plus fort que ce qu’on croit. C’est intégrer en nous que l’autre est précieux et que je dois être vrai pour aimer dans toute sa grandeur.

Aimer quelqu’un de tout son être en lui offrant notre essence, notre vérité.

C’est en cela que l’amour a du sens. La connexion relationnelle entre deux êtres reliés sur le chemin de l’amour ouvre la voie des cœurs indéniablement.

C’est tout cela aimer quelqu’un de tout son être. C’est tout cela la nuit, le jour, hier, demain et aujourd’hui.

Ouvrir notre cœur et ressentir dans le silence et le ralenti la douceur d’un amour tant cherché et tant désiré. Osez écrire ensemble les lignes de notre solitude du coeur sans en avoir peur.

A lire sur mon blog:

Guérir de la solitude du coeur

En semant nos cœurs ensemble alors nous découvrons la grandeur de l’amour, alors nous apprenons à déployer nos ailes pour nous envoler chacun mais pas loin de l’autre.

Et nous affirmons alors chacun que l’amour nous a tellement manqué durant toutes ces années.

Aimer quelqu’un de toute son âme

Aimer de toute son âme en ayant les yeux collés au coeur, en ayant le sel de l’amour sur la bouche et en croyant tellement que tout nous relie par-delà le temps et les espaces.

Les destinées des âmes qui se rencontrent ou se retrouvent et qui cherchent ensemble un symbole, une lumière pour continuer ce chemin de l’amour quoiqu’il en coûte.

Il y a des âmes faîtes pour s’aimer et se supporter chaque jour. Et puis il y a ces personnes qui s’aiment de toute leur âme envers et contre tout. Parfois, la réalité reviendra et ce sera tellement dur pour eux mais ils tiendront le fil de leur destinée en prenant soin de ce coeur d’âme qu’ils ont décidé de faire battre à l’unisson.

Aimer quelqu’un de tout son être et de toute son âme en croisant les sphères de la vie, en unissant nos forces et nos faiblesses tout simplement. Aimer quelqu’un de tout son être et de toute son âme c’est frôler les secrets de l’un et de l’autre sans jamais les froisser, sans jamais les trahir.

A lire :

Faut-il partager son jardin secret dans son couple?