Ecrire, une thérapie?

La guérison de notre corps, la guérison de notre âme, la guérison de notre esprit sont autant de processus nécessaires que nous cherchons à réaliser par le biais de thérapies salvatrices pouvant nous accompagner sur notre chemin avec douceur, vérité et justesse. Écrire, une thérapie ? Une question à laquelle je réponds depuis des années au travers de mon histoire personnelle, de mon vécu et dans mes ateliers d’écriture thérapeutique.

L’écriture est une entrée profondément intime et réalisatrice pour soi qui va vous aider à guérir des maux liés aux blessures de l’enfance, aux relations compliquées, aux situations douloureuses, aux bouleversements tant positifs que négatifs. Car écrire est une thérapie et plus précisément une auto-thérapie. La thérapie se définissant comme une méthode de traitement pour guérir certains troubles psychologiques, psychosomatiques. Écrire est une psychothérapie qui va vous aider à puiser dans vos ressources cachées et parfois oubliées afin d’en extraire une lumière, une force pour trouver une voie de guérison.

Quels sont les bienfaits de l’écriture thérapeutique finalement ? Comment se passe un atelier d’écriture thérapie avec une coach ?

Les bienfaits de l’écriture thérapeutique.

1.L’expression libérée

L’écriture peut arriver dans notre vie dès le plus jeune âge. Elle peut donc se manifester de différentes façons au travers d’un journal intime, d’un carnet d’expression de ses émotions mais aussi au travers d’une écriture créative en inventant des histoires.

Le simple fait d’écrire au quotidien ou de façon régulière amène une libération de ce qui peut parfois nous alourdir.

Certains se guérissent au travers de la parole orale et d’autres au travers d’une parole écrite.

Ce qui est à retenir dans l’un des premiers bienfaits de l’écriture thérapeutique est l’expression libérée. En effet, si vous taisez vos émotions, si vous cherchez à toujours ne voir qu’une face de votre vie sans aller dans toutes les facettes de l’expression humaine, vous risquez de tuer votre être et de devenir une version masquée de votre personne.

2.L’authenticité de soi

L’autre bienfait incontestable de l’écriture thérapeutique est l’authenticité de soi. En effet, si l’expression libérée trouve son chemin, au fil de vos écrits, une compréhension personnelle de votre existence va se tisser. Déposer ses émotions, ses expériences, ses ressentis permet d’avoir une prise de hauteur. Comme les yeux de l’aigle, vous regarderez d’en haut ce que vous avez écrit et vous ouvrirez alors la porte à votre histoire, à ce qui se passe dans votre intériorité et dans votre vie. Être authentique c’est oser se regarder, c’est avoir l’audace d’aller en profondeur de ce que vous avez exprimé dans votre écrit.

Et lorsque cette étape est franchie, alors la reconstruction de soi peut avoir lieu.

3.La reconstruction émotionnelle

L’écriture thérapeutique est un pilier de reconstruction de soi. Si écrire permet de se libérer des poids émotionnels ou tout simplement des événements de notre vie, elle a ce don de nous accompagner vers une réparation. Si vous vous laissez aller dans l’écriture thérapeutique, c’est-à-dire à tracer un chemin de guérison, vous renforcerez votre pouvoir.

A lire:

Comment se reconstruire émotionnellement grâce à l’écriture?

La vulnérabilité, la sensibilité, la fragilité ne sont pas des défauts, loin de là. Elles ont besoin d’être renforcées à leur juste place. A la question: écrire, une thérapie? On peut y trouver un chemin d’accès en passant par l’écriture thérapeutique.

Vous ne considérerez pas ces pseudo faiblesses comme des freins mais plutôt comme des leviers de reconstruction émotionnelle. Vous apprendrez à analyser votre façon de voir les choses, de vivre vos relations. L’écriture thérapeutique dévoile les questionnements intérieurs, les doutes et les incompréhensions. Et lorsque nous commençons à aller dans ce travail personnel, vous êtes dans la réalité du développement personnel. Vous arrivez par vous-même au travers de votre écriture à vous reconstruire émotionnellement. Et il n’y a rien de plus précieux que d’exister pleinement pour soi afin d’être à sa juste place avec sa vraie valeur.

A la question écrire, une thérapie ? Oui elle constitue indéniablement un appui pour sa guérison. Si elle peut être une auto-thérapie, elle peut aussi être accompagnée par un ou une coach qui vous aidera alors dans ce processus de guérison.

Car parfois, il nous manque des clés de compréhension et nous avons cette tendance fâcheuse à nous juger, ce qui nous empêche profondément de nous guérir.

En quoi consiste un atelier d’écriture thérapeutique ?

Il existe de multiples ateliers d’écriture thérapeutique que vous pouvez faire en totale autonomie. Mais si vous voulez vraiment être dans un processus de guérison alors il vaut mieux être accompagné par une coach en écriture thérapeutique. Son expérience et son expertise seront des clés que vous pourrez saisir pour mieux vous guérir et vous libérer de ce qui vous emprisonne.

Une thérapeute en écriture ne va pas expliquer votre situation au travers de théories psychanalytiques ou tout autre expertise médicale. Là n’est pas sa compétence. Elle va s’appuyer sur ce que vous êtes aujourd’hui et vous aider à lâcher-prise pour produire des textes qui vous apporteront des enseignements, des prises de conscience.

Puis l’échange la relation que vous entretiendrez avec la coach en écriture deviendra également un levier de reconstruction.

Il arrivera alors que l’écriture thérapeutique prenne la voie de la créativité. En devenant le propre créateur de son écriture, la guérison par l’acte d’écrire devient une ressource essentielle pour soi.

Ce que je vous écris est le fruit de mon expérience passée et présente. Je constate combien l’écriture est une force, un creuset dans lequel chaque jour je puise mon énergie, je crée ma place.

Lorsque je prépare un atelier d’écriture thérapeutique, je rejoins toujours un espace en moi qui a vécu, traversé ce processus de guérison. Je cherche à être au plus près de la personne qui me contacte non pas en connaissant tout d’elle mais en étant connectée à son espace intérieur et plus précisément à son cœur, le siège d’émotions, de résilience et de vie.

Mes ateliers d’écriture thérapeutique commencent toujours par une présence à soi qui se déclinera de différentes façons.

On ne se lance pas dans l’écriture thérapeutique, on ne guérit pas ses émotions si on ne se connecte pas à son enracinement.

Tout atelier d’écriture thérapeutique a donc une nécessité de mettre la personne dans un ancrage. Cela se passe soit par une méditation, soit par des exercices de respiration, soit par des visualisations. L’écriture est reliée au corps.

Une fois que cette reliance à soi est établie, le processus d’écriture thérapie continue. Je suis moi-même concentrée et reliée à la personne et je propose un premier exercice d’écriture libéré en lâcher-prise.

En écriture duo, nous écrivons à deux mains un texte. La personne commence par écrire et dit à vous haute ce qu’elle écrit, puis je prends le relais en faisant la même chose et ainsi de suite. Cet échange relationnel permet de se sentir accompagné, il est vrai mais surtout au fur et à mesure, votre écriture n’est plus en contact direct avec votre mental qui réfléchit à ce que vous écrivez. Vous vous laissez porter par votre âme, par votre cœur et vous guérissez des profondeurs insoupçonnées sans même vous en rendre compte.

Pour aller plus loin sur l’écriture thérapeutique, voici quelques articles:

L’écriture thérapeutique, 10 bienfaits qui changeront votre vie

Dans la vie, il faut oser écrire