Les ricochets de notre âme c’est la résilience qui s’écrit

Il y a des réveils qui n’en sont pas. Il y a des nuits qui vous égratignent. Il y a ces sommeils qui en disent longs et puis ces levers qui devraient rester là où ils ont laissé leur âme. Les ricochets de notre âme sont comme ces ronds dans l’eau que nous essayons de réaliser, lorsque nous jetons une pierre plate dans celle-ci en espérant qu’elle rebondira sur la surface pour ensuite refaire un bond et continuer autant que possibles. Les ricochets de notre âme c’est la résilience qui s’écrit. C’est celle qu’on essaie de réaliser dans tous ces moments perdus, incompris où on aimerait refaire mieux et repartir encore plus fort en écrivant notre histoire.

A lire sur mon blog:

Dans la vie, il faut oser écrire

La résilience au creux de notre être

La résilience a ce don de soi. Elle sait exactement là où le corps, l’âme et l’esprit sont capables de se retrouver pour rebondir et avancer. Tout comme la nature, tout est un processus de développement. Vous passez d’un cycle à l’autre. Parfois vous allez au bout de quelque chose et là vous avez l’impression d’avoir beaucoup grandi. Ces moments de grande extase où l’accomplissement de soi semble être atteint est rare et reste malgré tout peu fréquent dans une vie. Il y a surtout tous ces moments où les ricochets de notre âme nous ramènent à notre résilience au creux de notre être. Au creux de ce qui nous assaille intimement chacun, au trou béant de tous ces regrets, ces remords et ces silences qui nous ont laissés là tant bien que mal. Alors c’est dans cette résilience profonde qu’il va falloir encore avoir la force de jeter cette pierre pour faire des ricochets et repartir.

La résilience au creux de notre être c’est tout ce qui fait un retour en arrière dans nos traumatismes de l’enfance, dans nos amours manqués, dans nos histoires ratées, dans nos relations estompées mais qui malgré tout nous renvoient à ce que nous avons réussi à dépasser envers et contre tout.

Car nous avons beau regretté, vous avez beau vous mentir, vous avez beau en vouloir à quelqu’un ou à quelque chose, ce qui nous arrive est là certes pour nous enseigner mais surtout pour nous rejoindre au creux de notre être.

Dans son oeuvre “Requiem pour les dieux” l’auteur Christian Gobyn Degraeve nous mêle dans les méandres aliénants d’une saga familiale en proie au pouvoir, à la domination, aux vices de l’argent qui révèlent combien les traumatismes de l’enfance peuvent laisser des plaies ouvertes. Charles, l’un des personnages de l’histoire veut assouvir sa soif de désir de puissance quitte à brûler les ailes de ses propres enfants.

C’est un long travail que de renouer avec cette résilience brisée par la domination familiale qui nous laisse des empreintes blessantes et humiliantes. C’est le travail de toute une vie et plus encore car la résilience au creux de notre être celle qui nous fait croire que tous ces ricochets viennent de nous ne sont qu’illusion éphémère.

Les ricochets de notre âme et les relations

L’illusion de croire que tout nous appartient, que tout est le fruit de notre oeuvre. Si vous prenez conscience de ces ricochets de votre âme, vous vous rendrez compte que ces derniers ont un lien avec vos relations diverses. On ne peut vivre sans les autres, on ne peut grandir sans ses liens familiaux.

Chaque personne est un sens, un espoir, une force, un sacré pour soi, un messager de vie.

On ne peut rebondir sans croire que nous sommes connectés à ce qui fut, à tous ces tiroirs du passé familial. Ce sont toutes ces relations intergénérationnelles qui vont nous guider en partie vers une rédemption de soi, vers une transformation. Une génération porte une douleur pour que la suivante puisse vivre et guérir.

C’est à ce moment-là que vous réaliserez toute l’importance des ricochets de notre âme. Il y a des choses à régler, il y a des choses à laisser du passé. Comprendre ce qui nous appartient et qu’il faut guérir. Comprendre qu’il ne faut surtout pas garder pour laisser des ricochets si lourds que la pierre tombera immédiatement dans l’eau. Ne pas se détruire mais aller vers notre guérison et oser jeter cette pierre pour qu’elle rebondisse encore et encore. Regarder avec espoir ce qu’il adviendra plutôt que ce qui n’adviendra pas.

Notre résilience s’apparente à ce destin qui existe, j’en suis certaine mais avec lequel il faut oeuvrer avec une intelligence émotionnelle, avec une intelligence réceptrice au monde.

Le destin prend la main à la résilience

Certains croiront en leur destin et se laisseront guider par une main inconnue vers ce qu’ils estimeront être leur voie. D’autres s’acharneront à le changer en ne lâchant jamais prise. D’autres n’y croiront jamais et seront les pantins d’une vie laissée pour compte, d’autres s’associeront avec le destin en essayant de comprendre les messages envoyés. Autant d’emprise, de délivrance qui nous feront osciller. Mais le destin prend la main à la résilience. Cette résilience qui s’écrit chaque jour. Cette résilience qui dévoile chaque mot, chaque idée, chaque béatitude, chaque doute, chaque souffrance infantile ou adulte comme une échappée de son âme. Non pas pour fuir mais pour se libérer de quelque chose que nous sentons sans cesse en nous. Lorsque le destin prend la main à la résilience, il vaut mieux cette fois-ci se laisser emmener vers un endroit inconnu. Car on n’est jamais sûr de ce drôle de destin. On n’est jamais certain de ce qui se passera demain. Ce destin comme un arbre, cette résilience comme une arborescence où des branches naîtront et d’autres casseront. Finalement, le seul destin dont nous sommes sûrs c’est le présent, celui où deux mains se touchent et sont là ensemble à commencer le chemin ou à lancer cette pierre en même temps côte à côte sur une plage et à voir celui qui en fera le plus.

Les ricochets de notre âme c’est la résilience qui s’écrit

Ce texte est là et au moment où je vous écris je suis connectée à mon histoire, à cette anecdote où je me suis retrouvée en famille à faire des ricochets sur une plage en bord de Loire.

Et c’est amusant comme nous quatre avons réagi à cet instant précis. Mon plus grand garçon a lancé l’idée de faire des ricochets. Mon mari l’a suivi. Tous les deux faisaient des ricochets et espéraient en faire plus l’un que l’autre. Moi je cherchais des cailloux plats. Je me suis aventurée à faire un ricochet qui a fait plouf tout de suite et j’ai fini par dire que je n’avais de toute façon jamais réussi à faire des ricochets dans l’eau. Alors j’ai cherché des cailloux plats pour mon grand garçon et je suis tombée sur un caillou en forme de coeur que j’ai donné à mon mari. Je lui ai dit:” il est pour toi, mets-le sur ton bureau.”

Il m’a dit qu’il le mettrait dans son pot où pousse une racine de gingembre de façon impressionnante. Je lui ai dit oui quelle bonne idée, mettons encore plus d’amour pour qu’elle grandisse encore plus!

Et enfin mon petit bonhomme, mon petit garçon qui lui sautillait à côté de toute cette scène. Lui ne faisait pas des ricochets, lui il regardait les poissons. Et à la fin, il a pris une grosse pierre qui était toute enlacée dans un gros caillou et il l’a jetée.

J’en ris en écrivant cela. J’en ris parce que de cette anecdote de vie en ressort un texte sur la résilience. L’envie d’écrire sur ces ricochets de notre âme qui sont tellement uniques, tellement humains.

Je souris et je suis émue en partageant au travers de mon écriture car une nouvelle fois je ressens au plus profond de mon être que la résilience s’écrit, elle se dépose et elle se comprend dans un acte sacré d’écriture. L’écriture comme une prise de hauteur et un retour à soi.

Libérez vos ricochets

Vous pouvez avoir une vie difficile, une enfance difficile, être dans une relation compliquée, vivre une profonde solitude, être déçu par tant de personnes et de choses; une vérité ne pourra cependant jamais s’éteindre c’est celle que chacun d’entre nous, nous sommes capables de retrouver ce rebond et peu importe le chemin. Faire des ricochets avec son âme, les réussir ou non, les regarder, les admirer, aider les autres où être complètement à côté, peu importe c’est vous qui restez la plus belle version authentique de votre résilience. Libérez vos ricochets!