Tant de choses qu’on n’ose pas dire

Tant de choses qu’on n’ose pas dire.

Tant de choses qui restent au fond de nous, que nous n’acceptons pas de voir dans la réalité.

Pourtant, elles sont là au fond de nous, ces choses, et elles nous submergent parfois dans une profonde solitude.

Tant de choses qu’on n’ose pas dire et qui nous viennent de notre âme comme un message muet qui n’a pas réussi à se dire librement.

Ces secrets qu’on n’ose pas dire

Nous avons tous en nous toutes ces choses qu’on n’ose pas dire et qu’on garde comme de terribles secrets. Ces secrets du brouillard en soi, ces secrets oubliés qui nous viennent de nos héritages familiaux, ces secrets sourds et invisibles qui s’installent dans la mémoire de notre corps et de notre coeur.

Le bruit de ces silences nous rongent sans cesse et nous cherchons inévitablement un coupable pour porter ce fardeau de l’existence. Des secrets marquants, des secrets troublants. C’est au-delà de la peine, de la honte et des peurs que nous laissons ces secrets murés dans nos âmes.

Ces silences comme des épreuves

Ces silences muets sont des trous sur notre chemin sur lequel nous marchons et tant que nous ne les exprimons pas, nous nous prenons les pieds dedans comme des répétitions sans fin. Ce sont des épreuves de chaque instant où notre miroir nous rappelle que nous n’avons pas eu le courage de les dire, de les partager. Ces silences comme des épreuves où chaque effort demande un courage dans notre vie pour essayer d’oublier.

Tant de choses qui ne se disent pas à cause de la peur des autres et surtout de soi. C’est la solitude au coeur qu’on apprend. Il n’y a pas d’autres façons de faire finalement. On apprend et c’est tout avec ces choses qu’on n’ose pas dire. On les garde en soi par peur, par manque d’audace.

Cette peur de ne pas s’assumer, cette peur de ne pas savoir faire, de ne pas savoir dire devant le regard des autres.

Ces choses qu’on doit aimer

Alors qu’il faudrait juste aimer toutes ces choses qu’on n’ose pas dire comme des vérités et arriver à les chuchoter à notre âme si simplement. Entretenir ce dialogue de la vie avec nos tiroirs restés fermés. Chacun porte son monde dans son coeur. Qu’il soit rempli de tendresse, de douleurs ou d’autres blessures, nous y sommes en plein dedans.

A lire sur mon blog

Chacun porte son monde dans son coeur.

Cette rencontre du face-à-face, ce miroir de la vie où nous nous voyons dans une ombre volatile que nous laissons partir parce qu’on n’a pas osé dire cela.

Tant de choses qu’on n’ose pas dire et qui sont ces paroles de notre enfant intérieur, celui qu’on n’ a pas su écouter à certains moments de notre vie.

Ces choses qu’on doit aimer pour se pardonner d’avoir été silencieux.

Comment pardonner avec l’écriture thérapeutique?

Toutes ces choses qu’on doit aimer parce qu’elles font partie de notre histoire. Cette histoire que l’on pourrait écrire aussi pour mieux dire, pour dire tout simplement qu’il est temps de ne pas être un fantôme aux secrets inavoués, aux secrets qui ont rendu le coeur aride, tellement…

Ces choses si seules

Que nous avons laissées seules, perdues.

Tant de choses qu’on n’ose pas dire et qu’on garde en mémoire telles des colères, tels des amours silencieux de notre âme.

Accepter de dire toutes ces choses enfin. Accepter de ne plus se dissocier et affronter ce reflet de notre âme, l’affronter dans une douce bataille.

Ne pas rejetez tous ces silences, toutes ces choses et revenir à soi sincèrement et oser se dire, avoir l’audace d’exprimer avec douceur même quand les mots sont douloureux et violents.

Tant de choses qu’on n’ose pas dire et qui deviennent des tristesses qui font mal à l’âme. Ces mots silencieux qui nous tuent de l’intérieur petit à petit.

Ces choses comme des étoiles

Tant de choses qu’on n’ose pas dire et qui sont ces petites étoiles qui éclatent en nous et qui ont besoin de retrouver le chemin de la vie. Faire de ces éclats de poussière des élans pour nous pousser vers la réalisation de soi.

Oublier qu’on ne peut pas dire. Faire en sorte que chacun trouve sa voie du dire.

Tant de choses qu’on n’ose pas dire et que je laisse désormais au silence en prenant la main à cette blessure muette.

Toutes ces choses aussi qu’on ne s’est pas dites parce que je ne me suis pas donné ce droit.

Il faut du courage oui, et de l’amour pour se réconcilier avec ces bruits silencieux en nous et enfin arriver à passer ce virage pour affirmer ce qu’on dit.

Pour affirmer qui on est.

Pour se réaliser pleinement et sincèrement.

Nelly