L’écriture est faite d’amour, d’enfance et encore d’amour.

Je me lève et me demande ce que mon coeur a envie d’écrire ce matin. Et je ressens alors une merveilleuse sensation de retrouvaille intime avec mon enfance. L’écriture est faite d’amour, d’enfance et encore d’amour parce que ce matin, je me sens libérée de quelque chose qui est partie et que j’ai choisi. Je revois mes yeux de petite fille qui aimait être avec ses parents, sa soeur et qui rêvait de tant de choses.Ecrire ses peines, ses émotions mais aussi ses joies et ses libérations intimes et profondes pour commencer à nouveau. Je me relie à ma petite fille intérieure et je te retrouve avec tellement plus d’intimité et d’amour et j’ai envie d’écrire avec toi ce matin.

Se laisser porter par le flot de son écriture

Il n’est pas besoin d’être un auteur ou de se considérer plus avancé dans l’écriture ou non. Il suffit de se laisser porter par le flot de son écriture, par le flow de sa vie, de notre identité et d’aller vers ce qui nous appartient sensiblement et éternellement. Ecrire l’amour, c’est aussi se rappeler tout ce que nous avons vécu et qui fait de nous la personne que nous sommes. De ses bribes d’enfance à ses instants d’adulte que nous survolons pour devenir plus grand plus vite et plus en avance que d’autres.

L’écriture est faite d’amour, d’enfance et encore d’amour parce que c’est notre histoire, notre parcours et nulle personne n’a l’autorisation de vous attribuer des sentiments, des émotions qui ne sont pas en vous. Il faut alors ne laisser personne entrer dans notre vie sauf si elle vient avec amour. Car écrire l’amour c’est comme se faire l’amour délicatement dans un instant alchimique entre vous et votre histoire et ce besoin d’écrire.

Accepter d’aller vers ses blessures, ce qui nous a freiné, emprisonné mais aussi libéré de ces chemins tortueux. Ecrire et accepter qu’on avance pour soi et pas pour les autres. Ecrire ce que nous ressentons, écrire ce qui nous appelle intuitivement dans l’expression de son âme, dans l’expression de ses rêves. Entendre ses messages et ouvrir encore plus son coeur à d’autres horizons. C’est se laisser porter par le flot de son écriture intime reliée à son enfance.

L’écriture est faite de votre amour

Il y a quelque jours une personne m’a dit que cette phrase ne voulait rien dire:

“Faire l’amour à l’écriture.”

Ne permettez jamais à des personnes de vous juger sur ce que vous avez envie d’écrire intimement, profondément. Il n’est pas acceptable de critiquer ce qui vous chavire, ce qui vous émerveille, ce qui bat dans votre coeur lorsque vous écrivez. Faire l’amour à l’écriture c’est tout d’abord entendre son chant murmuré de “je t’aime” pour vous accompagner sur le chemin de la libération et de la connaissance de soi. L’écriture personnelle, thérapeutique, intuitive, expressive ou créative fait partie de votre monde. Que vous soyez poète ou pragmatique dans l’écriture, les frontières n’appartiennent qu’à ceux qui jugent mais vous avez le droit d’aller vers ce qui vous parle et résonne en vous. L’écriture est faite d’amour car elle a ce ruissellement du conscient et de l’inconscient. Accepter que des mots viennent, que des phrases s’écrivent parfois sans y avoir pensé au préalable mais dont le coeur se souvient.

L’écriture est faite d’enfance

L’écriture est faite d’enfance car tout ce que vous déciderez d’écrire vous ramènera inévitablement à votre passé, votre histoire personnelle. Les souvenirs, les blessures, les émois, les bonheurs, les oublis resurgiront dans le verbe écrire.

Certaines personnes s’octroieront le droit de penser qu’ils vous comprennent ou veulent vous aider dans votre monde, dans votre souffrance stagnante ou votre résilience et qui fait votre signature. Qui peut prétendre cela, de savoir ce que l’autre vit, ce que l’autre ressent. Qui peut se permettre de décider pour vous.

L’écriture est faite d’enfance et elle est le seul témoin intime de ce mouvement de l’amour. Votre enfance même douloureuse ou merveilleuse sera faite d’amour. Vous vivrez cet instant où vous vous reverrez le crayon à la main dans ce pacte scellé avec l’écriture et où vous déciderez d’écrire votre histoire et qui vous êtes. Alors dans le chemin de l’écriture, le pardon viendra à vous et vous pourrez continuer à grandir dans votre conscience. Dans un atelier d’écriture, vous sentirez les larmes couler et les sourires s’esquisser en tenant le crayon de l’enfance. Combien de femmes j’ai pu serrer dans mes bras après qu’elles aient laissé leur coeur s’écrire avec les yeux de la petite fille.

Ecrire avec amour et sans tabou

Ecrire avec amour et sans tabou c’est se permettre d’écrire cette phrase: ” Faire l’amour avec l’écriture”. Je vois certains écarquiller les yeux et voir l’accouplement des mots avec le corps. Oui c’est exactement cela, c’est se laisser traverser cette rencontre intime entre ce corps qui vibre comme le mien lorsque je me lance dans l’écriture d’un texte plus intime; profond qui parle de mon lien avec l’écriture.

C’est un duo qui vous appartient. Quand on aime quelqu’un on a toujours quelque chose à lui dire. On a toujours envie de le prendre dans ses bras. Quand on aime écrire, on a toujours quelque chose à raconter, à déposer avec les yeux de la petite fille ou de la femme. Parfois, c’est une retrouvaille faite de caresse, parfois c’est une rencontre dent pour dent et parfois c’est l’alchimie d’un moment où naissent des mots, des phrases inattendues qui parlent d’amour sans aucun doute.

L’écriture est faite d’amour, d’enfance et encore d’amour car il faut commencer par une rencontre amoureuse, revenir en arrière pour comprendre notre lien à nous-même et y laisser quelques traces écrites et enfin revenir au bonheur de se retrouver au lever ou au coucher du soleil dans cet élan de tendresse d’amour qui nous fait tellement du bien.

A lire sur mon blog:

Ecrire, une thérapie.

L’écriture créative, c’est voler avec son âme.

L’écriture intuitive, une voie vers notre âme